Réflexion

On se pose des questions !

La musique va-t-elle trop fort ?

La musique est importante pour l’enfant. Selon Nicole Malenfant, « La musique n’a que des effets positifs sur le développement de l’enfant... »


« Les recherches vont souvent dans le même sens : des programmes de musique à l’école ou des écoles spécialisées amènent les enfants à mieux performer dans les autres matières. L’enfant apprend à écouter son jeu, à coordonner ses mouvements, à développer sa mémoire, à affiner sa sensibilité, à s’extérioriser. Il en retire satisfaction et fierté, et augmente, par le fait même, son estime de soi »
(extrait de « L’éveil du bébé aux sons et à la musique », Presses de l’Université Laval).

L’évolution rapide des supports conduit actuellement à une écoute principalement numérique de la musique (fichiers MP3) à travers des lecteurs tels que les outils nomades (téléphone portable, tablette, lecteurs MP3, etc). Qu’en est-il alors de cette écoute principalement individualisée, le casque sur les oreilles ?

Si d’un point de vue médical, l’excès du volume sonore doit être pris en compte par les parents de jeunes enfants ; d’un point de vue éducatif, nous gagnerions également à partager les goûts des uns et des autres par une écoute collective.