Publier les petits films de nos enfants en ligne, qu’est-ce que cela suppose ?

L’envie de partager les productions de nos réalisateurs en herbe en ligne est bien grande. En effet, quelle aubaine pour permettre à d’autres membres de la famille ou des amis de les visionner. Ce choix de publication a cependant quelques répercussions dès la conception des petits films de nos enfants.

Il s’agit dès lors d’identifier quelles sont les intentions de ce partage en ligne ? Est-ce pour faire connaître la vidéo à quelques personnes de la famille (les grands parents, les cousins, etc.) ? Est-ce pour établir un répertoire de toutes ces productions faites par mon enfant ? Est-ce pour la partager à toute l’école notamment sur un groupe Facebook ? Est-ce pour permettre à un maximum de personnes de la visionner et recevoir des commentaires ? Répondre à ces questions de « périmètre de diffusion » vous permet d’identifier le « cercle de confidentialité » désiré pour cette vidéo et donc de choisir le meilleur outil/support médiatique pour sa diffusion (e-mail, messagerie instantanée, Youtube, site personnel, Facebook, etc.).

Selon l’outil choisi et donc son degré d’exposition public, voici d’autres questions à avoir en tête :

  • Toutes les personnes identifiables dans ce film sont-elles d’accord par rapport à la publication en ligne ? Il en va autant de la maman, de la grand-mère ou du voisin et même de l’enfant mineur. Même si juridiquement, ce sont les parents qui peuvent donner ou non l’autorisation de publication de l’image de leurs enfants, autant prendre déjà le réflexe de sensibiliser nos petits à cet accord. Ils en prendront dès lors l’habitude pour l’appliquer eux-mêmes.
  • Serait-ce dérangeant pour la famille (en terme de sécurité, réputation…) que des tiers identifient les lieux du « tournage » ?
  • Utilise-t-on de la musique qui est libre de droit et qui me permet de diffuser la vidéo en ligne ?

A priori, ces questions peuvent sembler rébarbatives face au caractère facile et spontané de la diffusion en ligne des productions. Pour autant, développer déjà quelques réflexions en famille quant à la diffusion des images (fixes ou animées) facilitera des réflexes quant à l’exposition en ligne des enfants dans les années ultérieures.

Voir l’activité : Je fais mon film !